jeudi 31 décembre 2015

Carry On par Rainbow Rowell


Synopsis

Simon Snow is the worst chosen one who's ever been chosen.

That's what his roomate, Baz, says. And Baz might be evil and a vampire a complete git, but he's probably right.
Half the time, Simon can't even make his wand work, and the other half, he sets somthing on fire. His mentor's avoiding him, his girlfriend broke up with him, and there's a magic-eating monster running around wearing Simon's face. Baz would be having afield day with all this, if he were here - it's their last year at Watford School of Magicks, and Simon's infuriating nemesis didn't even bother to show up.


Plus d'infos

Auteur : Rainbow Rowell
Titre : Carry On
Editions : St. Martin's Griffin (il n'y a pas encore édité en français mais il le sera surement). 
Genre : Fantastique
Pages : 517
Carte : 






Mon avis

      La sortie de Carry On aux États-Unis a fait beaucoup de bruit. Kat de Katytastic était tellement enthousiaste à son propos qu'elle m'a tout de suite donnée envie de le lire. Je vous laisse ici le lien de sa vidéo y étant dédiée.

      Si vous avez lu Fangirl du même auteur, ce livre doit vous dire quelque chose. Si j'ai bien compris c'est la fanfiction que le personnage principal écrit sur Simon Snow l'équivalent d'Harry Potter dans son univers. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu Fangirl pour lire Carry On, j'en suis la preuve même.

      Ce roman est souvent un coup de cœur mais pas toujours. L'argument retenu le plus souvent contre lui, c'est qu'il ressemble trop à Harry Potter justement. Je venais juste de finir la saga lorsque je l'ai lu et ça ne m'a pas perturbée le moins du monde. Tous les points communs que vous pouvez trouver, vous ne les trouverez que si vous les cherchez. Je dirais même que ce ne sont pas totalement de véritables similitudes, il y a absolument toujours une différence. 

      Donc, on suit Simon, l'élu de plusieurs prophéties, un mage très puissant mais totalement incapable de contrôler ses pouvoirs. C'est une sorte de bombe ambulante qui sent toujours la fumée. Son pire ennemi et camarade de chambre, Baz, qu'il soupçonne être un vampire n'est pas présent au début de leur 8ème et dernière année à l'école. Évidemment, il s'imagine tout un tas de scénarios où Baz prépare un plan machiavélique. Tout ça en plus du fait qu'il n'a strictement aucune idée de comment combattre l'Humdrum, un ennemi dont on ne sait rien et qui menace tous les magiciens car il fait disparaître la magie de lieux entiers.

      Peut-être que mon résumé peut paraître un peu dramatique mais ce roman est hilarant, ça faisait un moment que je n'avais pas autant ris durant l'une de mes lectures. Les personnages sont réellement attachants, que se soit Simon, Baz ou même Pénélope, la meilleure amie de Simon.

      Pour moi, le seul point noir de ce roman est le personnage d'Agatha. Elle n'essaye pas de comprendre la situation et reste butée dans des préjugés qu'elle a sur les autres et qu'elle ne s'est même pas créée elle-même (ils lui viennent de ses parents). J'ai trouvé qu'elle avait trop d'importance dans l'histoire pour ce qu'elle y apporte, elle est totalement passive.

      Bien que l'on arrive dans un monde déjà construis et complexe et que les relations entre les personnages soient en place depuis longtemps maintenant, il n'y a aucun problème pour comprendre tout cela.

      Le niveau d'anglais de ce roman est très abordable si vous n'êtes pas totalement étranger à quelques mots tels que "wand" qui signifie baguette. L'écriture est très fluide, je n'ai pas vu les 500 pages passées même si ce livre n'est pas écrit dans ma langue maternelle. 


Ma note : 5/5

-Justine-

Aucun commentaire:

Publier un commentaire